L e développement professionnel est désormais reconnu comme partie intégrante des bonnes pratiques de gestion des ressources humaines et comme véritable stratégie organisationnelle ayant plusieurs impacts positifs sur les employés et plus généralement sur la performance des organisations. Celles-ci doivent être de plus en plus réceptives aux demandes de leurs employés, à l’écoute des besoins de formation et à l’affût des opportunités de développement leur permettant de développer le potentiel et les connaissances de leur personnel, mais également pour augmenter l’avantage concurrentiel de leur entreprise.

Les avantages :

Le plan de développement professionnel…

  • Responsabilise l’employé vis-à-vis du développement de ses compétences et la réflexion associée au cheminement;
  • Permet de s’assurer qu’un employé maintienne le niveau de performance exigé;
  • Est une occasion d’identifier les connaissances, compétences et habiletés que l’employé doit développer;
  • Supporte l’atteinte des objectifs organisationnels;
  • Renforce le niveau d’engagement des employés et améliore le taux de rétention;
  • Est un outil stratégique pouvant avoir un impact sur le court, moyen et/ou long terme (avantage concurrentiel).

Le plan de développement professionnel doit donc posséder quatre caractéristiques de base [1] :

  • Donner un aperçu de la situation actuelle et de la situation future souhaitée.
  • Impliquer l’employé par une approche collaborative et réflexive afin qu’il soit le principal agent de changement.
  • Être utilisé comme cadre de référence lors de rencontres ou d’interventions afin d’offrir à l’employé des rétroactions constructives qui susciteront la réflexion et la volonté de prendre des actions concrètes.
  • Servir d’outil orientant la prise de décision.

Allez-vous dans la bonne direction?

Un plan de développement professionnel devrait être un plan d’action sur mesure et structuré, créé pour l’employé et élaboré avec son entière collaboration.

Trois éléments majeurs devraient transparaitre dans un plan de développement: 1) les objectifs de développement, 2) des échéanciers pour accomplir chaque objectif de développement et 3) des activités adaptées aux besoins de développement [2] et au style d’apprenant.

Vers une culture et une philosophie d’apprentissage

S’intéresser au développement professionnel, c’est se préoccuper de l’épanouissement professionnel de ses employés, c’est développer leur plein potentiel et c’est aussi de travailler ensemble au succès de l’organisation par un processus d’amélioration continue. Il faut donc se rappeler que nous évoluons dans un environnement changeant et exigeant l’adaptabilité de chacun, la mise à jour continue des savoir-faire, des connaissances et l’adoption des meilleures pratiques et de stratégies toujours plus efficientes pour y faire face.

De plus en plus, les individus démontrent l’intérêt de se développer sans arrêt, d’enrichir leurs connaissances et à être de véritables acteurs du changement. Le développement professionnel s’inscrit donc dans une démarche à l’ère du temps : le dépassement de soi continu, la recherche de développement et d’expertise, et le désir d’autonomisation par l’autoapprentissage.

 

Investir dans vos employés et les soutenir dans leur cheminement professionnel c’est investir dans votre organisation et assurer sa pérennité. Vous souhaitez améliorer votre pratique de développement professionnel? Vous songez à intégrer le développement professionnel dans vos pratiques organisationnelles? Vous croyez avoir besoin d’orientations? Le catalyseur Développement professionnel présenté par l’Incubateur_RH est spécialement conçu pour répondre à ces besoins et vous donner les outils nécessaires pour vous permettre d’implanter une pratique de développement professionnel adaptée à vos réalités organisationnelles et consciente des attentes et besoins de vos employés.

 

Outils disponibles: https://incubateur-rh.com/

 

Lire aussi : Accueil et intégration: 7 erreurs à éviter

Lire aussi : Comment anticiper l’avenir de ses ressources humaines

Lire aussi: 8 solutions pour mieux performer en recrutement

 

Références:

[1] Beausaert et al. (2011), cité dans Greenan (2016).

[2] Goffnett (2014)

FacebookTwitterPinterestLinked In