Évaluer le rendement, c’est analyser la performance du personnel tout en ayant comme double objectifs de favoriser la progression professionnelle et la satisfaction au travail, ainsi que le rappel et la rencontre des attentes de l’organisation. Tantôt accueillie avec crainte, tantôt attendue avec impatience, l’évaluation de rendement peut susciter des réactions mixtes et c’est principalement l’approche choisie qui fera d’elle la bête noire des gestionnaires et des employés ou au contraire, un outil précieux, allié de votre réussite organisationnelle. 

L’évaluation de rendement offre de multiples avantages et retombées autant pour l’employé que pour l’organisation. La pratique permet d’abord à l’employé d’être informé des critères d’évaluation et de clarifier ce qu’on attend de lui en termes de performance. Elle lui permet de se responsabiliser vis-à-vis son développement professionnel et ainsi de maintenir le niveau de performance requis et attendu.

Le processus offre donc l’occasion à l’employeur d’identifier les connaissances, compétences et habiletés que l’employé doit développer et de discuter de ses possibilités de progression au sein de l’organisation. La valorisation de l’individu dans son travail et ses relations ainsi que la clarification et le support dans l’atteinte des objectifs organisationnels sont au cœur de la pratique.

L’évaluation de rendement permet finalement de supporter les stratégies de rétention et d’entretenir des communications fréquentes, ou du moins récurrentes, avec le personnel.

En effet, il est important de s’assurer que les individus en charge des évaluations du rendement offrent un accompagnement qui privilégie des rétroactions constructives pouvant favoriser la motivation et la satisfaction de l’employé tout en contribuant à l’amélioration de son rendement.

En raison du fait que l’évaluation de rendement est directement liée à l’une des principales préoccupations de toute organisation – la performance et la productivité – et que selon la façon dont elle est gérée elle peut être associée à des conséquences positives ou négatives sur la motivation, l’attitude, l’engagement et la performance des employés, il est de la responsabilité de la direction et des gestionnaires d’être les principaux garants de son efficacité et de sa pertinence.

Ainsi, un facteur de succès du processus d’évaluation de rendement est sans contredit le style de leadership adopté. S’il est bien choisi, celui-ci est reconnu pour l’effet positif qu’il peut avoir sur la capacité du gestionnaire à soutenir ses employés, à avoir une influence positive sur eux, à les accompagner dans leur évolution.

Certains auteurs mentionnent également l’importance du lien de confiance entre le gestionnaire et les employés. Lorsque le gestionnaire communique sa confiance envers l’employé lors de l’évaluation de rendement, il agit directement sur le sentiment d’efficacité personnelle de ce dernier face aux tâches à exécuter et l’amène ainsi à s’attaquer à des défis plus élevés.

En résumé, réussir l’évaluation du rendement, c’est considérer les cinq critères suivants[1] :

  • Définir clairement les objectifs annuels;
  • Faire le point en cours d’année;
  • Mettre en place un processus d’autoévaluation par les employés;
  • Assurer que l’évaluation du rendement soit l’occasion d’échanges constructifs avec l’employé;
  • Réviser régulièrement le système d’évaluation du rendement afin de s’assurer de sa cohérence avec les orientations stratégiques de l’organisation.

Plusieurs autres éléments et facteurs sont à considérer dans l’établissement d’une pratique d’évaluation de rendement. Le catalyseur Évaluation de rendement disponible sur l’Incubateur_RH vous permet de vous poser les bonnes questions et de choisir la méthode qui vous convient le plus, tout en respectant vos orientations stratégiques et votre culture organisationnelle.

Le catalyseur pour l’évaluation du rendement comprend des outils d’intervention pour AMÉLIORER votre processus actuel ou pour METTRE EN PLACE UN PREMIER processus en évaluation du rendement.

Le catalyseur comprend notamment :

  • Une boîte à outils RH complète sur l’évaluation du rendement
  • Un guide pour mettre en place un processus d’évaluation du rendement
  • Des outils uniques entièrement personnalisables
  • Différentes grilles pour l’auto évaluation
  • Différentes grilles pour l’évaluation de rendement (par compétences, objectifs, valeurs, activités critiques)
  • Et encore plus

[1] Saba et al. (2013)

FacebookTwitterPinterestLinked In