Leadership entreprise
Si les recherches ont fait le tour d’horizon sur le sujet du leadership et que certaines se sont attardées soit sur le facteur situationnel ou sur le processus d’influence entre leader et subordonnés, plusieurs ont omis de considérer le rôle du subordonné dans cette même relation (Uhl-Bien, Graen et Scandura, 2000). Ce concept encore peu exploré, soit le followership, est un concept interdépendant à celui du leadership, celui où le subordonné est considéré comme un joueur clé dans la relation avec le leader ainsi que dans les organisations.

La relation établit entre le leader et le subordonné est un processus interpersonnel sur lequel est fondé deux principes :

  • Le leader fournit les ressources et conditions nécessaires à l’atteinte des objectifs de son équipe.
  • Les subordonnés déterminent si la légitimité est accordée au leader (Day & Antonakis, 2012).

Ainsi, ce n’est pas juste une question de compétences ou de caractéristiques personnelles du leader. C’est aussi le fait que le leader doit être reconnu de ses employés. Voilà où réside l’importance de leur rôle dans la relation.

Il n’y a pas de leadership sans followership. Longtemps considéré comme passif dans l’équation du leadership, les subordonnés sont plutôt auto-déterminants, proactifs, influents, et sont eux-mêmes porteurs de sens (Day & Antonakis, 2012). En somme, autant le subordonné peut être dépendant et passif face au leadership, autant celui-ci peut démontrer une pensée critique, être actif, faire preuve d’initiative et de jugement et générer assez d’influence pour contrecarrer le pouvoir du leadership.

Ainsi, le succès et l’efficacité du leadership va dépendre de la façon de l’exercer, mais aussi de l’environnement, de l’organisation, des tâches et objectifs associés, de la façon dont est distribué le pouvoir entre le leader et les subordonnés, etc. (Bass, 1998).

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre leadership ne générait aucun effet sur votre équipe, pas assez de résultat positif ou de retombée intéressante ? Pourtant vous croyez exercer un leadership efficace…

Il peut y avoir différentes raisons pourquoi l’exercice d’un leadership peut être miné et ne pas atteindre les résultats escomptés. Certaines variables peuvent carrément neutraliser les efforts du leader et rendre son leadership inconséquent. Par exemple, cela peut arriver s’il existe une distance entre le leader et les subordonnés. Cette distance peut être de nature relationnelle, communicationnelle, situationnelle, etc. D’autres facteurs se retrouvent dans le schéma suivant.

Le leadership

Ainsi, en plus d’être bien conscient de ses propres forces et faiblesses en tant que leader, il est nécessaire de détenir l’information pertinente sur les éléments composant son environnement, mais également  d’entrer efficacement en relation avec ses subordonnés afin de bien comprendre leurs situations, leurs intentions, leurs besoins, etc.

Tentez donc de vous rappeler de l’équation suivante en cas de doute sur votre leadership.

Leadership = Compétences du leader + Situation + Relation avec les followers.

 

Proxima Centauri

Proxima Centauri offre plusieurs formations en management et en leadership, dont celle proposant le développement des compétences essentielles en leadership.

Formation des gestionnaires : http://gestionproximacentauri.com/formations/cadres-gestionnaires-dirigeants/

Formation en leadership situationnel : http://gestion-et-ressourceshumaines.ca/2016/08/02/developper-et-exercer-son-leadership/

Formation en leadership efficace : http://gestion-et-ressourceshumaines.ca/2016/08/03/agir-en-leader-les-7-cles-du-leadership/