Bureau à aire ouverte
Étant en constante évolution, le marché de l’emploi d’aujourd’hui est en perpétuelle adaptation aux nouvelles façons de faire. La panoplie de métiers qui font constamment leur apparition, comme ceux des technologies de l’information, force les employeurs à revoir leur pratique et, par le fait même, leur conception spatiale.
OUT le bureau fermé et OUT la surpopulation de cloison : on ouvre, on aère les espaces de travail! En plus de plaire aux jeunes travailleurs, ce concept plait également aux employeurs, car ils y voient la possibilité d’économiser des mètres carrés et aussi parce que cet effet de regroupement crée une cohésion d’équipe plus efficace.
Évidemment, cette nouvelle aération n’est pas adaptée à tous les types de travailleurs et il est important de considérer le fait qu’un espace de travail mal adapté à un employé peut nuire à son rendement. Afin d’éviter la catastrophe et une bataille générale au sein de votre équipe, nous vous présentons sept conseils pratiques simples à mettre en place pour tirer le maximum du bureau à aire ouverte :

1. Établir des règles
Prenez le temps de vous parler! Établissez des règles liées au bruit et aux distractions avec votre équipe et mettez-vous d’accord sur ce qui est acceptable et ce qui l’est moins concernant l’utilisation des bureaux. En plus de créer un sentiment d’appartenance, cette pratique créera un environnement sur mesure aux employés.

2. Isoler les appareils bruyants
En plus de gâcher la vue, les photocopieurs, les imprimantes et la machine espresso génèrent beaucoup de nuisances sonores, alors, trouvez-leur un petit coin isolé.

3. Réduire les bruits au maximum
Votre téléphone est, la plupart du temps, à vos côtés, alors baissez la sonnerie! Si vous avez un téléphone de bureau et que vous le quittez un certain temps, acheminez vos appels directement à votre boîte vocale et surtout, évitez de questionner vos collègues en criant de l’autre bout de la pièce, levez-vous, ça fait toujours du bien de se dégourdir!

4. Utiliser les bureaux fermés de collègues absents
Si vous n’éprouvez pas de problèmes avec le partage des espaces de travail, faites donc usage de ceux de collègues absents et pourquoi pas de celui de votre patron?! Lorsque vous avez une série de téléphones à effectuer, prenez la salle de conférence qui est libre ou roulez votre chaise jusqu’à l’espace du fond.

5. Essayer les bruits blancs
Afin de réduire les bruits environnants, il est possible d’utiliser les bruits blancs ou roses. Il s’agit de bruits mathématiques qui rééquilibrent les seuils d’audition en diminuant les bruits parasites. L’effet de masque qu’ils créent place les bruits ambiants en arrière-plan et vous permet donc de réduire la pollution auditive. Faites l’essai d’un générateur de bruit gratuit.

6. Faire jouer de la musique
Il est évident que dans un bureau à aire ouverte, on ne peut pas mettre n’importe quelle musique et le but n’est pas non plus de savoir à qui branchera son iPod! Il faut préférer une ambiance sonore neutre et relaxante, telle que des bruits de nature ou une musique instrumentale. Jamendo offre une multitude de musiques d’ambiance que vous pourrez sélectionner dans la section « tags ».

7. Diminuer les comportements bruyants
Une porte qui claque et un bac de photocopieuse trop violemment fermé sont des exemples de gestes qui causent des bruits intempestifs. Réfléchissez à vos comportements qui peuvent créer de l’irritation auprès de vos collègues.

Proxima Centauri

Proxima Centauri peut vous soutenir dans l’élaboration des règles de vie professionnelle. La qualité de l’environnement au travail ne se commande pas, mais elle se nourrit de la volonté d’agir et de construire collectivement. La mise en œuvre de règles de vie au travail peut varier selon la taille de l’entreprise, sa culture et ses contraintes. Pour y voir plus clair, n’hésitez pas à nous contacter.